Programme

Programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural

Pour plus d’équité économique et sociale
L’objectif de ce programme est d’améliorer la qualité de vie de la population rurale
  • 8 communes rurales les plus pauvres.
  • Population bénéficiaire : 273.948 d’habitants dont 98.840 sont des femmes.
  • L’identification nominative est faite à l’échelle provinciale (taux de pauvreté et niveau d’accès aux infrastructures et prestations de base).
Objectif global
Améliorer la qualité de vie de la population rurale
Objectifs spécifiques
  • Améliorer l’accès aux services sociaux de base
  • Promouvoir l’approche genre
  • Promouvoir l’animation sociale, culturelle et sportive
  • Promouvoir les Activités Génératrices de Revenus
  • Promouvoir le développement durable local
  • Renforcer la gouvernance locale

Le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural vise, notamment, les actions et projets se rapportant à/au :

  • Soutien à l’accès aux services sociaux, infrastructures et équipements sanitaires et éducatifs de base, culturel et sportif
  • Animation sociale, sportive et culturelle
  • Actions de formation et de communication
  • Activités Génératrices de Revenus et microprojets générateurs d’emplois et de revenus stables

Choisir les projets sur la base de diagnostics participatifs établis par les populations concernées, avec l’appui des équipes d’animation et le concours des services extérieurs.

Choisir les projets visant la valorisation des potentialités locales et contribuant à absorber les déficits sociaux.

Privilégier les projets s’inscrivant dans la durée en favorisant les facteurs de pérennité suivants :

  • Caractère intégré des projets
  • Montage financier devant prendre en considération les frais de fonctionnement et d’entretien
  • Projets à fort impact (nombre de bénéficiaires directs et effet immédiat)
  • Effet de levier des partenaires
  • Forte appropriation des projets par la population
  • Respect et préservation de l’environnement
  • Qualité des travaux et des équipements
  • Conventionnement maitrisé précisant les modalités de suivi, de gestion et de maintenance des infrastructures et de l’offre de qualité des prestations de service

2005 - 2010

Le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural concerne 2 communes (Beni Selmane et M’Tioua) dont le taux de pauvreté avoisine 30% et qui relèvent de 2 Cercles; Bou Ahmed et Jebha respectivement. Plus de 108.558 personnes dont 21,85% sont des femmes, ont bénéficié d’un total de 40 projets et 8 actions, nécessitant un montant global d’investissement de 14.658.363DH dont la part de l’INDH est de 12.218.763DH.

Projets et actions par commune du programme rural 2006 – 2010

Source : Province Chefchaouen, DAS 2015

Les projets de soutien à l’accès aux équipements et aux services sociaux de base occupent une place importante avec la programmation de 32 projets. Cela traduit le déficit important relevé par la population à travers des ILDH en matière d’infrastructure de base dans le monde rural.

Les AGR et l’appui à l’économie locale viennent en deuxième position, avec un total de 8 projets, ce qui indique la richesse des propositions émanant des populations rurales. Ces activités concernent notamment la pêche maritime artisanale et le commerce social solidaire.

Projets par secteur du programme rural 2006 – 2010

Source : Province Chefchaouen, DAS 2015

L’analyse sectorielle des interventions réalisées montre que le 55% des projets ont été consacrés aux secteurs d’éducation et de la santé pour améliorer l’accès de la population démunie à leurs droits fondamentaux. Le 20% des interventions ont été réalisés dans le domaine d’amélioration de l’infrastructure de base et de l’animation socioculturelle et sportive, un autre 20% des projets a été affectés au secteur de renforcement de l’économie locale, alors qu’un 5% dans le domaine de création des centres d’accueil et polyvalents d’empowerment de la femme rurale.

Effet de levier du programme rural 2006 – 2010

Source : Province Chefchaouen, DAS 2015

L’effet de levier est de 16,64%.

 

2011 - 2015

Le nombre global des projets et actions initiés au cours de la période 2011 – 2015 est en effet de 131 initiatives, à raison de 108 projets et 23 actions, réalisés au profit de 165.390 personnes, dont 45,42% sont des femmes.

En 2013, s’est enregistré un nombre élevé des initiatives programmées, qui s’élève à 105 projets et actions et cela est en rapport avec la réalisation des diagnostiques et des monographies dans les 6 nouvelles communes prioritaires incorporées au programme rural et la validation de la totalité des projets pour la période 2011 – 2015.

 Projets et actions par année du programme rural 2011 – 2015

Source : Province Chefchaouen, DAS 2015

Les différentes initiatives furent destinées à 8 communes rurales illustrées dans le tableau ci-après, en plus de 2 actions intercommunales réalisées entre CR M’TIOUA ET CR BNI SELMANE:

Projet et actions par commune du programme rural 2011 – 2015

Source : Province Chefchaouen, DAS 2015

Avec une prédominance des projets d’équipement, d’infrastructure et de services sociaux de base qui représentaient le 79,38% des projets réalisés dans le cadre de ce programme, alors que les AGR n’avaient qu’une part très réduite notamment dans le secteur de pêche et d’agriculture.

Projet par secteur du programme rural 2011 – 2015

Source : Province Chefchaouen, DAS 2015

Effet de levier du programme rural 2011 – 2015

Source : Province Chefchaouen, DAS 2015