Programme

Programme de réduction des disparités sociales en milieu rural 2016 – 2022

ٍRéduction des disparités sociales en milieu rural
Le Programme de réduction des disparités sociales en milieu rural 2016 – 2022 fut annoncé en 2015 par le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, il est doté d’une enveloppe de 50 MMDH au niveau national, et 1.575,08 MDH au niveau de l’ensemble du territoire de la Province de Chefchaouen. La mobilisation budgétaire concerne plusieurs sources de financement. L’INDH y participera au même titre que la Région de Tanger – Tétouan – Al Hoceima (RTTH), le Fonds de Développement Rural (FDR) et les Services Déconcentrés d’État.

Le programme vise la réalisation de 411 projets au profit d’environ 1.643.324 personnes.

Objectif global
La réduction des disparités territoriales et sociales dans le monde rural, les zones de montagne et les zones éloignées et enclavées.
Objectifs spécifiques
  • Subvenir aux besoins des populations de certaines zones montagneuses ou enclavées
  •  Réduire les disparités en matière d’accès aux infrastructures de base, équipements et services de proximité
  •  Renforcer la convergence des actions sectorielles, en concertation avec les acteurs de développement local et en coordination avec le CPDH présidé le Gouverneur.
  • Appui à la santé
  • Électrification rurale
  • Eau potable
  • Routes et pistes rurales
  • Appui à l’éducation

Sont éligibles au financement INDH les projets qui visent :

  • Taux de pauvreté ;
  • Taux d’accès à l’eau potable ;
  • Taux d’électrification rurale ;
  • Taux de vulnérabilité ;
  • Taux d’accessibilité routière ;
  • Communes situées en zone montagneuse ;
  • Communes touchées par la vague de froid.

2022 - 2016

Le démarrage des projets prévus sera réalisé graduellement entre 2017 et 2022, selon les prévisions suivantes :

  • 32 projets vont démarrer en 2017, à raison de 14 de santé, 12 des routes et pistes, 5 d´éducation et 1 d’électrification.
  • 21 projets vont démarrer en 2018, à raison de 12 des routes et pistes, 7 de santé et 2 d’éducation.
  • 69 projets en 2019, à raison de 56 d’éducation, 7 de santé, · d’adduction en eau potable, 2 des routes et pistes et 1 d’électrification.
  • 56 projets en 2020, à raison de 41 d’éducation, 10 des routes te pistes, 3 d’électrification et 2 de santé.
  • 109 projets en 2021, à raison de 96 d’éducation, 9 des route et pistes et 4 de santé.
  • 124 projet en 2022, à raison de 113 d’éducation, 10 des routes et pistes et 1 d’électrification.

Les projets prévus par année d’intervention pendant la période 2016 – 2022

Source : Province de Chefchaouen, DAS, 2017

Les projets prévus par commune pendant la période 2016 – 2022

Source : Province de Chefchaouen, DAS, 2017

Le programme touchera tous les secteurs et services de base, essentiellement il sera focalisé en 60,62% sur la construction et aménagement des routes et des pistes, 30,43% du secteur de l’éducation, 5,59% d’adduction en eau potable, 1,87% du secteur de la santé et 1,50% d’électrification.

Les projets prévus par secteur d’intervention pendant la période 2016 – 2022

Source : Province de Chefchaouen, DAS, 2017

L’analyse des intervention projetées par secteur démontre :

  • Au niveau du secteur de l’éducation

Afin d’améliorer l’accès au droit de l’éducation pour tous, notamment dans le monde rural, 313 projets furent programmés pour la période 2016 – 2022, à savoir :

Les projets prévus dans le domaine de l’éducation pendant la période 2016 – 2022

Source : Province de Chefchaouen, DAS, 2017

Les projets prévus dans le domaine de l’éducation primaire pendant la période 2016 – 2022

Source : Province de Chefchaouen, DAS, 2017

Dans le domaine de l’éducation secondaire (collèges), les projets prévus sont :

  • 5 interventions de construction des collèges, parmi eux 4 collèges avec internat.
  • 7 interventions de construction des internats, parmi eux une intervention d’extension et équipement d’un internat.

Dans le domaine de l’éducation secondaire qualifiante (lycées), les projets prévus sont :

  • 7 interventions de construction des lycées, parmi eux 6 lycées avec internat.
  • 4 interventions d’aménagement des lycées, parmi eux 2 de réhabilitation, 1 construction de mur de clôture et 1 d’extension.
  • 6 interventions de construction et/ou mise à niveau des internats, parmi eux 4 d’extension et d’équipement, 1 de construction et 1 d’aménagement.

Dans le domaine de Dar Talib /Taliba, il est prévu la construction de 11 Dour Talib/a à 10 communes rurales.

Dans le domaine de construction des logements de fonction pour les instituteurs et institutrices, un total de 248 logements sera construit.

  • Au niveau du secteur de la santé

Pour l’amélioration d’accès au droit à la santé de la population en situation d’exclusion sociale, le programme prévoit la réalisation de 34 projets pendant la période 2016 – 2022, à savoir :

Les projets prévus dans le domaine de la santé pendant la période 2016 – 2022

Source : Province de Chefchaouen, DAS, 2017

Concrètement les interventions prévues dans le secteur de la santé sont :

  • Aménagement de 7 centres de santé et construction d’un centre à Bni Rzine.
  • Réaménagement de la Morgue à l’Hôpital Provincial Mohammed V.
  • Construction de 19 et réaménagement de 3 logements de fonction du personnel de la santé.
  • Contraction d’une maison d’accouchement y compris un logement pour la sage-femme.
  • Acquisition de 11 unités mobiles.

 

  • Au niveau des infrastructures de base (routes, pistes, électrification et adduction en eau potable)

Afin d’améliorer les conditions de vie de la population défavorisée, le programme prévoit un total de 64 projets visant principalement à augmenter les dessertes en eau potable, renforcer le réseau d’électrification rurale et désenclaver les douars et les communes rurales. Dans ce sens, pendant la période 2016 – 2022, il est prévu la réalisation des interventions suivantes :

  • Construction d’approximativement 376,9 km de route.
  • Élargissement, renforcement et aménagement d’environ 83,97 km de route. Élargissement de 3 Ouvrages d’Art et construction de 3 nouveaux ouvrages d’Art.
  • Adduction en eau potable de 45 Douars relevant des communes Rurales Bni Smih, M’tioua et Tassift.
  • Électrification avec installation des branchements particuliers de plus de 33 Douars relevant de 15 communes.